Re:work

Reskilling, upskilling... qu'est-ce que cela signifie ?

Temps de lecture : 2 minutes. Have a nice reading!

Téléchargez notre livre blanc sur le sujet !

La notion de changement rapide a une connotation positive pour la plupart d'entre nous. Le changement apporte généralement de nouvelles opportunités professionnelles et personnelles, et nous permet d'évoluer et de grandir. Mais lorsque l'on dit changement rapide, dans quelle mesure sommes-nous capables de gérer l'aspect rapidité ? Avançons-nous au même rythme aujourd'hui qu'il y a 5, 10 ou 20 ans ? Aujourd'hui, la rapidité à laquelle les technologies évoluent, les compétences techniques apparaissent, ou les nouveaux process éclosent est parfois plus dure à prédire. Alors comment s'adapter, lorsque l'on gère une équipe, un projet, ou une entreprise ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Miroir mon beau miroir, dis-moi de quelles compétences j'aurai besoin demain...

Il n'y a pas si longtemps, les entreprises pouvaient plus ou moins prédire le besoin pour une compétence en particulier et recruter en conséquence. Les cycles durant lesquels une compétence changeait ou évoluait étaient plus longs, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. L'institut Gartner, entreprise de conseil et de recherche dans les techniques avancées, estime que la pénurie des compétences ne cessera de grandir dans les prochaines années, et que dans ce contexte, développer les compétences existantes dans nos équipes deviendra de plus en plus important. C'est ce que nous appelons le upskilling, ou le reskilling.

C'est quoi au juste, l'upskilling et le reskilling?

L'upskilling est la mise à jour de compétences déjà existantes. Dans un micro-contexte, il s'agit du processus d'apprentissage de nouvelles compétences par les individus. Dans un macro-contexte, cela représente des mutations importantes au sein de l'environnement de travail dues aux nouvelles technologies.

Tandis que le reskilling, représente l'acquisition de compétences, complètement nouvelles pour le collaborateur, par l'apprentissage ou la formation, lui permettant d'effectuer un nouveau travail.

Exemple : les membres de votre équipes possèdent les compétences émotionnelles dont votre activité a besoin. Ils sont bien organisés, vivent et représentent les valeurs auxquelles vous croyez et sont engagés dans leur travail. Cependant, vous notez que leurs compétences techniques sont de moins en moins représentatives de ce dont vous et le marché avez besoin. Grâce à l'upskilling, vous pouvez mettre à jour les connaissances d'un logiciel ou d'une méthode de travail. Le reskilling quant à lui permet à un profil intéressant mais ne possédant plus de compétences techniques adéquates pour le marché d'en acquérir de nouvelles, et ainsi d'accumuler les expériences.

Vous souhaitez en savoir davantage ? Téléchargez notre livre blanc !

Upskilling, reskilling : avenir du monde professionnel ?

Comme précisé plus haut, le monde professionnel se trouve bousculé dans son fonctionnement par les avancées technologiques. Il est nécessaire que les entreprises et les organisations en prennent conscience et cherchent à adapter leurs modèles stratégiques internes. Les compétences possédées par les employés deviennent obsolètes ou dépassées de plus en plus rapidement. Il faut donc arriver à équilibrer le recrutement de nouveaux employés en possession des nouvelles compétences et la préservation des connaissances approfondies de votre culture et de vos clients que vos employés plus expérimentés ont.

Comment faire face à ce dilemme ? C'est là que l'upskilling et le reskilling entre en jeu.

Former un employé à un nouvel emploi ? Et pourquoi pas !

De nombreuses études démontrent que le manque de personnel qualifié est en passe de devenir un problème majeur : plus de la moitié des entreprises en Suisse font état de difficultés pour recruter des travailleurs qualifiés en 2021. De plus, en 2030, le départ à la retraite des Baby Boomers, créera en Suisse une situation nouvelle et accentuera le déficit de mains d'oeuvre qualifiées.

Pour faire face à ces situations nouvelles, qui n'évolueront pas de façon positive pour les organisations professionnelles, la formation de personnel interne peut être la solution. Des emplois seront amenés à disparaitre, mais vos employés possèdent néanmoins des connaissances propres à votre structure. Ils peuvent aussi être détenteurs de compétences proches de celles que vous souhaitez acquérir et seront donc les personnes les plus à même d'être formées pour ce nouveau poste et ces nouvelles responsabilités !

Le reskilling, tire donc son attrait dans sa capacité à maintenir la viabilité d'une entreprise ou d'une organisation lors d'une modification majeure sans devoir engager de coût ou de temps supplémentaires dans le recrutement de nouveaux employés.

L'upskilling découlant de la transformation digitale

La transformation digitale, omniprésente dans notre société actuelle, entraîne des bouleversements et une mutation de celle-ci tant dans son organisation que dans son fonctionnement creusant un fossé entre les compétences possédées et celles réellement nécessaires.

Bien conscientes de l'existence de ce "skill gap", les entreprises prennent de plus en plus la mesure de l'upskilling, mais sont parfois ralenties dans leurs efforts dû à un manque de moyens ou d'aides à la formation.

En mettant en place un plan de formation continue, vous permettrez à vos employés de se développer et de répondre aux attentes et aux nouveaux challenges amenés par la transformation digitale. Cela vous permettra aussi, sur le long terme, de réduire les coûts que vous auriez dû investir dans le recrutement et la formation à vos process de personnes disposant des connaissances recherchées. La montée en compétences est donc l'une des solutions pour faire face aux mutations découlant de la transformation digitale permanente.

Hire for attitude, train for skills!

Intégrer des stratégies d'upskilling ou de reskilling au sein de son entreprise est une excellente façon de rester aligner avec les changements. Pour cela, il est nécessaire de réussir à instaurer un programme d'évolution de carrière (dont nous vous expliquons plus en détails la mise en place dans notre Livre blanc). En mettant en place une stratégie afin d'évaluer les compétences actuelles possédées par vos employées et celles dont vous avez ou aurez besoin à l'avenir, vous permettra de décider si l'upskilling ou le reskilling font partie des options envisageables. En plus de vous aider à vous repositionner par rapport à l'évolution des compétences, vous vous placez comme un moteur de développement de carrière pour vos employés. Notre étude YPAI 2021 démontre clairement que le développement professionnel fait partie des éléments clés considérés par les talents de demain.

Créer un climat propice à l'acquisition et l'évolution des compétences présente de nombreux avantages : c'est, par exemple, une solution économique, car elle évite de trop nombreux recrutements, tout en renforçant la culture d'entreprise et l'engagement des collaborateurs.

Vous l'aurez compris : la compétence n'est pas qu'une question de ressources humaines.

La formation doit être centrale dans votre réflexion et votre stratégie d'entreprise. Recruter de nouveaux talents, formés à des compétences techniques nouvelles n'est pas la seule option pour votre organisation. Si les questions d'upskilling et de reskilling vous intéressent, et que vous souhaitez vous lancer, il vous faudra vous frotter à l'exercice du people plan. Un People quoi? Un plan de compétences, en quelque sorte, qui peut être considéré comme une carte, un tableau de bord des compétences et personnes en place au sein de l’entreprise / l'équipe afin d'identifier celles qui seront nécessaires pour le futur. Une fois cette identification réalisée, vous saurez si vous préférez :

  1. Développer ces compétences en interne (reskilling ou upskilling)
  2. Les sourcer à l'externe pour les recruter.
Tout savoir sur le People Plan, c'est par ici
Partager l'article